Qu'est ce que l'aromathérapie?

Le terme aromathérapie a été inventé par le chimiste français René Maurice Gattefossé en 1928 et publie un ouvrage du même nom en 1931 dans lequel il met en évidence la relation entre la structure biochimique de l’huile essentielle et de son activité. Il a écrit un second livre intitulé « Huiles essentielles, hormones végétales » qui met en évidence les actions neuro-endocriniennes des actifs volatils des huiles essentielles.

Ces travaux ont été repris ensuite par Sévelingue (pharmacien lyonnais), le docteur Valnet (chirurgien militaire), Duraffourd, Belaiche…. Tous médecins, ils portent à la connaissance du grand public l’efficacité des huiles essentielles.

Franchomme introduit la notion capitale de chémotype indispensable dès que l’on aborde l’aromathérapie sous un angle médical. C’est-à-dire qu’une même plante aromatique synthétisera une huile essentielle qui sera biochimiquement différente en fonction du milieu dans lequel elle se développera. La nature du sol, l’altitude, le soleil, les conditions climatiques, les plantes avoisinantes sont autant d’élément qui influenceront l’huile essentielle synthétisée par la plante.

Exemple : une huile essentielle de thym chémotypée thujanol sera utilisée pour ses propriétés anti-infectieuse, stimulante et régénératrice du foie. Pouvant même être utilisée chez les tous petits.

Par contre, une huile essentielle de thym chémotypée thymol sera antibactérienne mais elle est caustique pour la peau et le foie. 

L’aromathérapie : c’est une pratique douce et naturelle qui repose sur la relation qui existe entre les composants chimiques qui compose une huile essentielle et les activités thérapeutiques qui en découlent.

Une huile essentielle : c’est l’essence volatile extraite de plante aromatique.